Italie - Session de formation du Recteur Majeur avec les nouveaux missionnaires

Rome, Italie - septembre 2018 -  Le jeudi 20 septembre, le Recteur Majeur, le P. Ángel ...

Israël - Professions perpétuelles

Nazareth, Israël - septembre 2018 - Le 9 septembre, dans la Basiklique de Jésus ...

RMG – Advocacy selon la perspective salésienne

(ANS – Rome) S’ouvre, en ces jours, à New York, la 73e session de ...

Italie – « Une étape de réflexion et d’aide concrète au monde des jeunes » : le Congrès ...

(ANS – Rome) – C’est le Pape François qui traduit l’instance ...

Népal - Un festival musical pour Don Bosco

Kathmandu, Népal - août 2018 - Dans le mois de Don Bosco, toutes les écoles ...

Espagne – L’animation vocationnelle, un dynamisme qui ne s’arrête pas

(ANS – Séville) – Le projet vocationnel « Ven y ...

Argentine - Professions perpétuelles

San Justo, Argentine - septembre 2018 - Le 15 septembre a eu lieu la célébration des ...

NOUVELLES

(ANS – Calcutta) – Le Postulateur Général pour les Causes des Saints de la Famille Salésienne, le P. Pierluigi Cameroni, a commencé, les derniers jours, une visite en Inde pour promouvoir les causes de 4 Fils spirituels de Don Bosco : les Vénérables Francesco Convertini et Mgr Stefano Ferrando, et les Serviteurs de Dieu P. Costantino Vendrame et Mgr Oreste Marengo.

(ANS – Tambakunda) – « Quand nous décidons de nous mettre en voyage, nous ne pensons jamais que nous pourrions mourir. Le seul désir qui nous pousse à laisser notre Pays c’est de vouloir une vie meilleure. Nous voulons laisser la pauvreté… Et donc nous fermons les yeux et nous nous lançons dans l’aventure ». C’est le témoignage de Seny Diallo, un jeune sénégalais qui a laissé sa famille et commencé le voyage de Tambacunda à Lampedusa (Italie). Quelle a été la fin de cette histoire? Quel a été le résultat de désirer une vie meilleure ? Beaucoup de questions et les réponses se trouvent dans les quelques paroles et dans la vie même de Seny.

(ANS – Rome) S’ouvre, en ces jours, à New York, la 73e session de l’Assemblée Générale des Nations Unies. Les Salésiens participent activement, par une intense activité d’ « advocacy », aux travaux de cette et des autres organisations internationales où il est possible faire entendre la voix des jeunes, portant à l’attention de politiciens les exigences et les attentes des jeunes les plus pauvres et marginalisés. Qu’est-ce que signifie faire « advocacy » en clé salésienne ? Mais surtout, pourquoi ce thème s’impose-t-il aujourd’hui à la réflexion de la Congrégation et de la Famille Salésienne ? A celle-ci et à d’autres questions cherche de donner une réponse le « Position Paper », sous le titre « Qu’est-ce que signifie faire « advocacy » selon une perspective salésienne », adopté récemment par le Recteur Majeur et par le Conseil Général des Salésiens  de Don Bosco.

Page 1 sur 605

INTERVIEWS

  • Equateur – Il a échangé la mathématique avec la passion pour les jeunes et ainsi il étudiera Psychologie : le « licen »

    (ANS – Quito)- Après avoir servi durant 9 mois comme volontaire missionnaire dans le projet salésien « Chicos de la Calle », Gonzalo Peralta, 26 ans, est rentré dans son Pays, le Chili, avec une décision : ne pas poursuivre le programme post lauream en Mathématique, comme il l’envisageait, mais de suivre un master en Psychologie sur le travail avec les jeunes. Ce choix s’est matérialisé à cause de l’expérience vécue avec les enfants et les jeunes de l’Unité Educative de San Patricio (UESPA) et du centre d’accueil « Mi Caleta », avec siège à Quito.

EDITORIAL

  • Subjectivité, réseaux et formes de connexion

    Les jeunes vivent aujourd0hui dans un monde globalisé, un réseau d’interconnections et relations, Biens, informations, images électroniques, chansons, divertissements et modes se diffusent presque instantanément dans toute la planète. Les réseaux sociaux sont devenus leur habitat naturel et c’est par eaux que l’on connait le monde environnant. Le salésien Ariel Fresia présente un point de vue original sur la compréhension de ces natifs ‘hyper-connectés’.

EVENEMENTS

APPROFONDISSEMENT

  • Espagne – L’animation vocationnelle, un dynamisme qui ne s’arrête pas

    (ANS – Séville) – Le projet vocationnel « Ven y verás » (Viens et vois), qui a été le fil rouge des 12 derniers mois de la Province d’Espagne ‘Marie Auxiliatrice’, et qui a l’objectif de focaliser la Pastorale Salésienne des Jeunes en cette perspective, continue à être actif et à favoriser le développement du projet de vie parmi les jeunes. Cet engagement, qui va avec les efforts de toute l’Eglise et de la Congrégation Salésienne, à la lumière aussi du séminaire sur l’animation vocationnelle qui s’est tenu à Sanlúcar la Mayor (Séville), ouvre la route afin que les destinataires de l’action salésienne trouvent leur manière d’être chrétiens et soient accompagnés à découvrir leur vocation spécifique : laïque, au mariage, à la prêtrise ou à la vie consacrée.

LE MESSAGE DU RECTEUR MAJEUR

  • VIES PLEINES

    Je pense que c'est précisément ce qui nous importe le plus : sentir que notre vie est pleine. C'est une aspiration profondément humaine. En ce sens, je dois vous dire que je connais beaucoup de gens qui vivent et ont vécu une vie pleine. Et ils nous montrent le chemin du bonheur.

Video FR

InfoANS

ANS - “Agence iNfo Salésienne” – est un périodique pluri-hebdomadaire télématique, organe de communication de la Congrégation salésienne, inscrit au Registre de la Presse du Tribunal de Rome, n. 153/2007.

Ce site utilise également des cookies d’autres provenances, pour enrichir l’expérience des utilisateurs et pour des raisons statistiques.En parcourant cette page ou en cliquant sur un de ses éléments, vous acceptez la présence de ces cookies. Pour en savoir davantage ou refuser, cliquez sur l’indication « Autres informations ».