Myanmar – Don Bosco au pays : hier, aujourd’hui et demain

(ANS – Anisakan) – Du 27 au 30 novembre, le Pape François fera un voyage ...

RMG – Les Salésiens pour l’élimination de la violence contre les femmes

(ANS – Rome) – Au moins une femme sur trois dans le monde a subi une quelque forme ...

Mozambique - Ensemble nous pouvons réaliser les rêves de nos jeunes

Tete, Mozambique - novembre 2017 - Le troisième jour de la Visite au Mozambique du Recteur ...

Vatican - Un mosaïque de la Vierge de 'Caacupé' dans les jardins Vaticans

Vatican - novembre 2017 - Un mosaïque représentant la Vierge de Caacupé, ...

Mongolie – A Darkhan aussi : célébration de la Journée Mondiale des Pauvres

(ANS – Darkhan) – « N’aimons pas en paroles, par avec des ...

Inde - Rencontre sur le danger des dépendances des jeunes

Mumbai, Inde - novembre 2017 -  Le 11 novembre, la " Don Bosco Development Society" a ...

NOUVELLES

(ANS – Bari) – L’histoire d’Ibrahim, 16 ans, égyptien, est celle de tant d’autres jeunes comme lui : la pauvreté à la maison, l’absences de perspectives dignes, les sacrifices de toute une famille et puis le voyage de l’espoir, sur un bateaux dans la Méditerranée, qui discrimine la vie de beaucoup : il y en a qui ne réussissent pas, comme son frère ainé, disparu en mer en avril 2011 ; et ceux qui, comme lui, reçoivent une deuxième opportunité de la vie. Maintenant Ibrahim regarde vers l’avenir, accueilli dans la communauté éducative salésienne pour mineurs « 16 Août » de Bari.

(ANS – La Coruña) - Une fois, quand les premiers Salésiens se promenaient  à travers les rues de La Coruña à la recherche d’un endroit pour ouvrir une école, et ensemble avec un Recteur Majeur,  ils traversaient un quartier dangereux,  tout d’un coup ils entendirent de gros mots et d’injures contre les prêtres, et c’est alors que le Supérieur prononça la fameuse phrase : « Ici, c’est ici qu’il faut une école ! ».

(ANS – Salvador) - Dans quelques mois s’ouvriront les Jeux Olympiques 2016. Rio de Janeiro sera la ville qui abritera le plus important événement sportif du monde, qui, pour la première fois, se disputera en Amérique du Sud. On attend 10.500 athlètes, provenant de 206 pays et avec la disponibilité de 6.500 dépendants directs, 85.000 dépendants indirects avec la collaboration de 45.000 volontaires. Les compétitions de « Beach volley » se dérouleront sur les plages de Copacabana, Barra, Deodoro et Maracaná, et à ces compétition, il y aura aussi une éducatrice, Coopératrice Salésienne de l’Institut Salésien de Salvador, (Nazaré), Edilene Batista de Andrade, sélectionnée dans le groupe des arbitres officiels pour cette discipline.

INTERVIEWS

EDITORIAL

  • LE VISAGE OBSCUR D’INTERNET

    Si nous voulions trouver une métaphore pour bien décrire la révolution provoquée dans la société par l’introduction et l’usage d’Internet, nous pourrions sûrement comparer un tel phénomène à la découverte d’une nouvelle planète, d’un nouveau continent, un territoire en en expansion continuelle, que nous ne pourrons connaitre à fond, et qui nous surprend et nous émerveille sans cesse avec de nouveaux aspects et des potentialités inexplorées.

EVENEMENTS

APPROFONDISSEMENT

  • RMG – Les Salésiens pour l’élimination de la violence contre les femmes

    (ANS – Rome) – Au moins une femme sur trois dans le monde a subi une quelque forme de violence dans sa vie : à la maison, au travail, à l’école, dans la rue. « Personne ne doit être oublié : mettons fin à la violence contre les femmes et les filles », c’est le thème proposé par les Nations Unies pour la Journée Internationale pour l’Elimination de la Violence contre les Femmes, qui sera célébrée demain, 25 novembre, dans le monde. Une intention qui voit engagés en première ligne les Salésiens, surtout vis-à-vis de ces femmes les plus fragiles et vulnérables, appartenant aux minorités et donc deux fois discriminées.

LE MESSAGE DU RECTEUR MAJEUR

  • UN MISSIONNAIRE REVIENT, 34 AUTRES PARTENT

    J’ai choisi ce titre vaguement énigmatique, voulant me référer à un missionnaire salésien qui a été enlevé et pris en otage pendant 18 mois, et à d’autres 34 salésiens de Don Bosco et Filles de Marie Auxiliatrice qui, presque dans la même période, sont partis pour la Mission en différentes parties du monde. Ces frères et sœurs qui sont les nôtres incarnent le courage et la force de l’Évangile. Depuis le 11 novembre 1875, les Expéditions missionnaires de la Famille Salésienne s’élèvent à 148. Un nombre qui suscite en nous un profond sentiment de gratitude.

Video FR

InfoANS

ANS - “Agence iNfo Salésienne” – est un périodique pluri-hebdomadaire télématique, organe de communication de la Congrégation salésienne, inscrit au Registre de la Presse du Tribunal de Rome, n. 153/2007.

Ce site utilise également des cookies d’autres provenances, pour enrichir l’expérience des utilisateurs et pour des raisons statistiques.En parcourant cette page ou en cliquant sur un de ses éléments, vous acceptez la présence de ces cookies. Pour en savoir davantage ou refuser, cliquez sur l’indication « Autres informations ».