Myanmar – Don Bosco au pays : hier, aujourd’hui et demain

22 novembre 2017

(ANS – Anisakan) – Du 27 au 30 novembre, le Pape François fera un voyage apostolique au Myanmar et, en vue d’un tel important rendez-vous, nous avons posé quelques questions au P. Bosco Zeeya Aung, Vicaire provincial et Délégué pour la Formation au Myanmar.

Don Bosco où se trouve-t-il aujourd’hui au Myanmar ?

En ce pays, qui compte presque 60 millions d’habitants et où les catholiques sont moins de 1%, les Salésiens sont 77, présents en 9 œuvres, avec un bon nombre de jeunes en formation initiale, soit à l’intérieur qu’à l’extérieur. Les Filles de Marie Auxiliatrice sont 36 en 4 communautés.

Quelle est l’histoire salésienne au Myanmar ?

Les Salésiens arrivèrent à Mandalay en 1939. Ensuite on leur demanda d’aller dans la région de Lashio, où le PIME avait déjà donné vie aux premières communautés chrétiennes. En fait, ce furent ces Salésiens qui implantèrent l’Eglise en cette région. Avec le coup d’Etat de 1962 et l’expulsion de missionnaires on a eu de temps durs, mais un petit groupe de très fidèles demeura.

 Petit à petit le travail éducatif-pastoral reprit : maintenant nous avons des présences missionnaires et deux internats, comme celui de « Nazareth » à Anisakan, où vivent et étudient 120 jeunes de 12 à 17 ans – et où sont passés presque tous les Salésiens du pays, y compris le cardinal Charles Maung Bo, archevêque de Yangoon.

A Kalay il y a une œuvre semblable pour 70 jeunes et aussi à Thibaw où se trouve aussi une communauté pour aspirants et pré-novices. Il y a ensuite une école technique à Myitkyina, avec des jeunes qui ont développé des dépendances (phénomène malheureusement très diffusé en certaines zones du pays) ; alors qu’à Mandalay on a ouvert le « Don Bosco Friend of Youth », une maison pour jeunes avec des forts malaises, à qui on offre un apprentissage informel de métiers et habilités.

Que pourra offrir Don Bosco au futur du Myanmar ?

La vie salésienne est en train de vivre une nouvelle aurore, grâce au nombre encourageant de nouvelles vocations. Le travail ne manquera certainement pas, car les jeunes qui ont vraiment besoin d’un ami comme Don Bosco sont très nombreux.

Qu’attend le Myanmar de la visite du Pape ?

Je crois que le slogan que l’on voit déjà imprimé sue les tee-shirts et les drapeaux vise le but : « Love and peace », « amour et paix ».  Le pays a un grand besoin de justice, réconciliation, paix, attention envers celui qui est en difficulté ou marginalisé.

 

ARTICLES CORRÉLATIONNELS

InfoANS

ANS - “Agence iNfo Salésienne” – est un périodique pluri-hebdomadaire télématique, organe de communication de la Congrégation salésienne, inscrit au Registre de la Presse du Tribunal de Rome, n. 153/2007.

Ce site utilise également des cookies d’autres provenances, pour enrichir l’expérience des utilisateurs et pour des raisons statistiques.En parcourant cette page ou en cliquant sur un de ses éléments, vous acceptez la présence de ces cookies. Pour en savoir davantage ou refuser, cliquez sur l’indication « Autres informations ».