NOUVELLES

(ANS – Tambakunda) – « Quand nous décidons de nous mettre en voyage, nous ne pensons jamais que nous pourrions mourir. Le seul désir qui nous pousse à laisser notre Pays c’est de vouloir une vie meilleure. Nous voulons laisser la pauvreté… Et donc nous fermons les yeux et nous nous lançons dans l’aventure ». C’est le témoignage de Seny Diallo, un jeune sénégalais qui a laissé sa famille et commencé le voyage de Tambacunda à Lampedusa (Italie). Quelle a été la fin de cette histoire? Quel a été le résultat de désirer une vie meilleure ? Beaucoup de questions et les réponses se trouvent dans les quelques paroles et dans la vie même de Seny.

(ANS – Rome) S’ouvre, en ces jours, à New York, la 73e session de l’Assemblée Générale des Nations Unies. Les Salésiens participent activement, par une intense activité d’ « advocacy », aux travaux de cette et des autres organisations internationales où il est possible faire entendre la voix des jeunes, portant à l’attention de politiciens les exigences et les attentes des jeunes les plus pauvres et marginalisés. Qu’est-ce que signifie faire « advocacy » en clé salésienne ? Mais surtout, pourquoi ce thème s’impose-t-il aujourd’hui à la réflexion de la Congrégation et de la Famille Salésienne ? A celle-ci et à d’autres questions cherche de donner une réponse le « Position Paper », sous le titre « Qu’est-ce que signifie faire « advocacy » selon une perspective salésienne », adopté récemment par le Recteur Majeur et par le Conseil Général des Salésiens  de Don Bosco.

(ANS – Pamplona) – Le projet « Electronique et Troubles du Spectre Autistique : construire des ponts pour la communication » est une initiative qui se concentre sur le dépassement des difficultés d’interaction avec le milieu de la part d’enfants avec DSA (Dérangement Spectre Autistique).  Y ont participé : les Salésiens de Pamplona, l’association pour l’Autisme de la Navarre et l’institut « Ste Louise de Marillac » de Barañain, Pamplona.

(ANS – Yala) – Les trois provinces les plus au Sud de la Thaïlande, celles de Yala, Pattani et Narathiwat, sont, depuis des années, un territoire plutôt dangereux : on y trouve, en effet, divers mouvements séparatistes, avec bandes extrémistes, qui perpètrent des attaques contre la population locale et qui ont causé la mort, dans les 15 dernières années, de plus de 6.000 civils et d‘environ 12.000 blessés.  En cette région, à majorité musulmane, on trouve aussi les Fils spirituels de Don Bosco.

(ANS – Lille) – En 2010, Danièle Sciacaluga, Salésienne Coopératrice, visite les familles roms d’un camp de Lille. Pour faire face aux besoins éducatifs, en 2014, elle crée avec un prêtre salésien une association E.S.P.E.R.E. (Espoir Salésiens Pour les Enfants Roms d’Europe) pour promouvoir l’éducation des enfants en s’inspirant de la pédagogie de Don Bosco. Cet été 2018, l’aventure se poursuit. Ce fut le 5è camp. Une vraie collaboration se réalise l’été grâce au réseau DBAS.

(ANS – Rome)  Le « World Cleanup Day », la plus vaste action civique de nettoyage dans le monde, qui a le but de contraster les problèmes des déchets solides au niveau global, a été célébré, dans le monde, le samedi dernier, 15 septembre. La « Don Bosco Green Alliance », un collectif international de jeunes de diverses organisations salésiennes, a promu activement cet événement parmi ses membres et beaucoup de jeunes des milieux salésiens ont donné un coup de main en diverses activités en ce jour.

InfoANS

ANS - “Agence iNfo Salésienne” – est un périodique pluri-hebdomadaire télématique, organe de communication de la Congrégation salésienne, inscrit au Registre de la Presse du Tribunal de Rome, n. 153/2007.

Ce site utilise également des cookies d’autres provenances, pour enrichir l’expérience des utilisateurs et pour des raisons statistiques.En parcourant cette page ou en cliquant sur un de ses éléments, vous acceptez la présence de ces cookies. Pour en savoir davantage ou refuser, cliquez sur l’indication « Autres informations ».