Hong Kong – Une invitation à participer au rêve de Don Bosco

14 juillet 2020

(ANS - Hong Kong) - La présence salésienne à Hong Kong, qui a commencé en 1927, regarde vers l’avenir en récupérant le trésor de son passé, c’est-à-dire tout d’abord le service charismatique aux jeunes les plus nécessiteux. Dans cette interview, le jeune prêtre salésien autochtone P. Carlos Cheung illustre les particularités de l’animation missionnaire et professionnelle dans les régions administratives chinoises spéciales de Hong Kong et Macao.

Les Salésiens sont arrivés à Hong Kong il y a près de 100 ans. Quel est le domaine principal de la mission salésienne aujourd’hui ?

Le principal champ d’action aujourd’hui, après notre Chapitre provincial, est de nous concentrer sur les jeunes pauvres et nécessiteux. En 2014, la Province « Marie Auxiliatrice » basée à Hong Kong (CIN) a entamé une nouvelle mission charismatique pour rouvrir la section du pensionnat de l’« Aberdeen Technical School » (ATS). Cette section aide particulièrement 120 jeunes ayant des « besoins éducatifs spéciaux » qui ont des difficultés dans leurs études, leur vie familiale et sociale. La section s’adresse également aux étudiants issus de familles monoparentales ou ayant des difficultés parentales. Nous sommes conscients que la société a également besoin de ce type de service pour aider les parents dans l’accompagnement de leurs fils. Par conséquent, la présence charismatique dans l’ATS n’est pas seulement le service aux jeunes en difficulté, mais aussi pour la société de Hong Kong.

De plus, cette section offre l’opportunité aux aspirants Salésiens « seniors » de discerner leur vocation en aidant les jeunes élèves internes et en vivant dans une communauté salésienne.

Ensuite, en plus de l’ATS, nous avons également deux paroisses, 13 écoles de degrés divers et plusieurs centres de jeunes.

Hong Kong et Macao ont-elles besoin de missionnaires ? Quelles seraient les qualités nécessaires ?

Il y a un besoin urgent de missionnaires pour Hong Kong et Macao ! Les qualités nécessaires sont avant tout la connaissance / maîtrise du cantonais. Et puis qu’ils soient communicatifs et collaboratifs avec les autres Salésiens, nos collaborateurs laïcs et les jeunes : des missionnaires qui savent créer des synergies, car un missionnaire zélé et doué pour communiquer peut donner le double du résultat avec la moitié de l’effort.

Comment se passe l’animation vocationnelle à Hong Kong ?

Avec le P. Antonio Leung, Délégué à la Pastorale des Jeunes et responsable de l’animation vocationnelle de notre Province, nous avons un bon mentor pour les nouveaux Salésiens qui émettront leur première profession cette année ; il saura les aider à organiser diverses activités d’animation professionnelle. L’un des événements les plus importants de la pastorale des vocations de la Province est le camp de vocation mensuel à Hong Kong, Taiwan et Macao, où nous avons impliqué nos jeunes Salésiens dans l’organisation de divers programmes de partage, de prière et de direction spirituelle pour d’autres jeunes. Ainsi nos jeunes confrères expérimenteront comment planifier une activité d’animation professionnelle et pourront partager les défis d’accompagner les jeunes en recherche.

Source : AustraLasia

InfoANS

ANS - “Agence iNfo Salésienne” – est un périodique pluri-hebdomadaire télématique, organe de communication de la Congrégation salésienne, inscrit au Registre de la Presse du Tribunal de Rome, n. 153/2007.

Ce site utilise également des cookies d’autres provenances, pour enrichir l’expérience des utilisateurs et pour des raisons statistiques.En parcourant cette page ou en cliquant sur un de ses éléments, vous acceptez la présence de ces cookies. Pour en savoir davantage ou refuser, cliquez sur l’indication « Autres informations ».