Italie – Deux inaugurations importantes à San Benigno Canavese

San Benigno Canavese, Italie - juin 2020 - Le 26 juin dernier, le P. Enrico Stasi, Supérieur ...

Sierra Leone – Le travail des Salésien dans les prisons : un nouveau départ au milieu du ...

(ANS - Freetown) - La prison de Pademba, à Freetown, a été construite en ...

Mexique – Réunion en ligne de la Communauté Provinciale de Mexico-Guadalajara

Guadalajara, Mexique - juin 2020 - Les Salésiens de la Province de Mexico-Guadalajara (MEG) ...

Philippines - Premières Professions de sept Salésiens

Talisay City, Philippines - juin 2020 - Le 24 juin dernier, à Talisay City, sept ...

Inde - Les opérations de secours se poursuivent à Mumbai

Mumbai, Inde - 21 juin 2020 – Les opérations de secours à la population de la ...

(ANS - Yangon) – « Si l’humanité est divisée, la crise pandémique ne peut être surmontée. Si personne n’est laissé de côté, il est possible de soigner une planète. Pour le bien de tous, prenons soin des réfugiés. Si les gens continuent d’être contraints d’abandonner leurs maisons, nous resterons un monde en crise. » Avec cette analyse sincère et lucide, le cardinal Charles Maung Bo, salésien, archevêque de Yangon et Président de la Fédération des Conférences Épiscopales d’Asie (FABC), a lancé un appel à la communauté internationale afin que la crise générée par Covid-19 ne soit pas déversé de tout son poids douloureux sur les épaules des plus faibles, migrants, réfugiés et personnes déplacées ; elle doit plutôt devenir une occasion de construire un monde plus solidaire.

(ANS - Tegucigalpa) - Le cardinal Óscar Andrés Rodríguez Maradiaga, SDB, a célébré ses 50 ans de sacerdoce le dimanche 28 juin, avec une Messe à huis clos dans la Basilique Mineure de Suyapa. Lors de l’Eucharistie, le Cardinal a exprimé en quoi consiste le ministère sacerdotal et il a demandé aux fidèles de marcher sur le chemin de la générosité, de travailler au service des autres, d’être solidaires, de lutter pour la justice et d’être fidèles à la volonté de Dieu.

(ANS - Rabat) - « Le Pape François nous a appris qu’être petit n’est pas un problème. C’est un problème d’être sans goût. » Le Cardinal salésien Cristobal Lopez, archevêque de Rabat, revient sur le voyage du Pape François au Maroc, qui s’est déroulé il y a tout juste un an (30-31 mars 2019). Depuis, la petite Église marocaine a poursuivi son chemin, également renforcée par la décision du Pape François de créer l’archevêque de Rabat cardinal. C’est lui qui fait le point de la situation, un an après la visite.

Cité du Vatican, Vatican - mars 2020 - Le 18 mars, le Pape François a nommé le Cardinal Daniel Fernando Sturla Berhouet, SDB, archevêque de Montevideo, Uruguay, membre de la Commission des Cardinaux de l'Administration du Patrimoine du Siège Apostolique.

(ANS - Tegucigalpa) - Lors de la Messe célébrée le dimanche 8 mars dans la cathédrale de Tegucigalpa, le Cardinal Óscar Andrés Rodríguez Maradiaga s'est adressé aux fidèles faisant allusion à la crise actuelle générée par le Coronavirus, affirmant qu'il avait mis à genoux un monde « plein d’orgueil ».

(ANS - Bari) - Bari a été le centre de la Méditerranée la semaine dernière : en effet, du 19 au 23 février, cette ville a réuni 58 évêques des 20 Églises de la Méditerranée pour la rencontre « Méditerranée Frontière de paix. » À Bari, l’œuvre salésienne « Très Saint Rédempteur » est active depuis plus d’un siècle, une véritable oasis éducative pour les jeunes du quartier populaire « Libertà, » qui a accueilli au cours des derniers jours l’un des participants à la rencontre des Évêques, le Cardinal salésien Cristóbal López Romero, archevêque de Rabat (Maroc).

Page 1 sur 13

INTERVIEWS

EDITORIAL

  • LES ÉTOILES FILANTES NOUS OBLIGENT À REGARDER LE CIEL

    Quand nous étions petits, nous avons passé des heures, avec les yeux qui fouillaient le ciel sombre pour surprendre les étoiles filantes. On nous disait : « Quand vous voyez une étoile filante, faites un vœu. » Mais c'est toujours triste de voir une étoile qui se détache du ciel et tombe. Où vont les étoiles filantes ?

EVENEMENTS

APPROFONDISSEMENT

LE MESSAGE DU RECTEUR MAJEUR

  • QUE FERIONS-NOUS SANS LES JEUNES DANS NOS VIES ?

    Les jeunes nous ont dit qu’ils nous aiment : ils nous aiment vraiment en tant qu’éducateurs, en tant qu’amis, en tant que frères et en tant que parents, car « nous, les jeunes d’aujourd’hui, disent-ils, ressentons un grand manque d’accompagnement parental. Et surtout nous voulons avancer vers la croissance spirituelle et personnelle, et nous voulons le faire avec vous, les Salésiens. »

Video FR

InfoANS

ANS - “Agence iNfo Salésienne” – est un périodique pluri-hebdomadaire télématique, organe de communication de la Congrégation salésienne, inscrit au Registre de la Presse du Tribunal de Rome, n. 153/2007.

Ce site utilise également des cookies d’autres provenances, pour enrichir l’expérience des utilisateurs et pour des raisons statistiques.En parcourant cette page ou en cliquant sur un de ses éléments, vous acceptez la présence de ces cookies. Pour en savoir davantage ou refuser, cliquez sur l’indication « Autres informations ».