RMG – En conversation avec le Secrétaire du Conseil Général

30 octobre 2020

(ANS - Rome) - Le P. Stefano Vanoli, salésien lombard, né en 1968, est le Secrétaire du Conseil Général depuis 2015 et il a joué le rôle de Régulateur lors du 28e Chapitre Général. Aujourd’hui, il parle un peu de lui et de son poste.

Qu’est-ce qui vous a motivé à devenir salésien ?

À l’origine de chaque appel se trouve le Seigneur, que j’ai appris à connaître à travers beaucoup de personnes : mes parents, les Filles de Marie Auxiliatrice, les Salésiens et les prêtres de ma paroisse. Certes, le fait d’avoir toujours fréquenté les cercles salésiens a influencé ma réponse à l’appel du Seigneur.

Certains facteurs ont été importants dans mon parcours : l’Eucharistie quotidienne, la prière des psaumes, en particulier les louanges, la confession bimensuelle, un directeur spirituel stable, l’animation oratorienne, la méditation, l’étude et la lecture personnelle, la fréquentation d’environnements et expériences « sains » et stimulants.

Qu’est-ce que vous apportez avec vous  de l’expérience du 28e Chapitre Général ?

Je précise que j’ai eu le don de participer à deux précédents Chapitres Généraux : toutes des expériences enrichissantes. Mais l’expérience du 28e Chapitre Général était unique, car j’ai été choisi comme Régulateur. Beaucoup de détails doivent être gardés à l’esprit dans ce rôle... Le caractère unique du 28e Chapitre Général est donc donné par le fait qu’il a été célébré à Valdocco. Personnellement, ce fut une expérience de grande communion avec tous mes confrères.

L’autre élément que je garde est lié au thème. Les trois articulations - présence au milieu des jeunes, profil du Salésien, mission et formation partagée avec les laïcs - dessinent la figure du Salésien pour les jeunes d’aujourd’hui : un thème décisif.

Enfin, l’anomalie d’un Chapitre qui a subi de profonds changements dus à la pandémie nous motive à nous interroger. Que signifiait un Chapitre célébré de cette manière ? Je pense qu’il est nécessaire de se demander ce que le Seigneur voulait nous dire et ce qu’il nous dit encore avec ce développement des travaux.

Pouvez-vous mieux décrire le travail du Secrétaire du Conseil Général ?

Le Secrétaire Général participe aux réunions et à la vie du Conseil Général. Il rédige et conserve les procès-verbaux des réunions et entretient des contacts avec les différentes Provinces. Presque quotidiennement, en tant que Secrétaire, j’ai des contacts avec les Secrétaires provinciaux et aussi avec les Provinciaux pour les accompagner dans leur service gouvernemental. Je supervise la préparation et la rédaction des documents officiels de la Congrégation, les statistiques des maisons et des confrères, les nominations, l’ouverture et la fermeture des maisons et / ou des œuvres, la préparation des réunions du Conseil... Bref, de nombreux aspects de l’administration ordinaire et extraordinaire de la vie de la Congrégation. C’est une tâche qui nous permet de connaître la réalité des différentes Provinces et la mission que nous accomplissons dans le monde.

Comment votre service au Conseil Général devient-il un service aux jeunes ? 

J’aime reprendre une expression de la récente encyclique du Pape François, Fratelli tutti, qui met clairement en évidence cette relation : « C’est de la charité que d’accompagner une personne qui souffre, et c’est également charité tout ce qu’on réalise, même sans être directement en contact avec cette personne, pour changer les conditions sociales qui sont à la base de sa souffrance. Si quelqu’un aide une personne âgée à traverser une rivière, et c’est de la charité exquise, le dirigeant politique lui construit un pont, et c’est aussi de la charité. Si quelqu’un aide les autres en leur donnant de la nourriture, l’homme politique crée pour lui un poste de travail et il exerce un genre très élevé de charité qui ennoblit son action politique. » (FT 186). Si on remplace le mot « charité » par le mot « mission, » on comprend bien la relation qui existe entre ceux qui sont le plus directement en contact avec les jeunes et ceux qui le sont moins directement.

InfoANS

ANS - “Agence iNfo Salésienne” – est un périodique pluri-hebdomadaire télématique, organe de communication de la Congrégation salésienne, inscrit au Registre de la Presse du Tribunal de Rome, n. 153/2007.

Ce site utilise également des cookies d’autres provenances, pour enrichir l’expérience des utilisateurs et pour des raisons statistiques.En parcourant cette page ou en cliquant sur un de ses éléments, vous acceptez la présence de ces cookies. Pour en savoir davantage ou refuser, cliquez sur l’indication « Autres informations ».