Mongolie – Ancienne élève salésienne passionnée de la calligraphie et de Don Bosco

11 janvier 2022

(ANS - Oulan-Bator) - Mme Mungunbolor est une jeune ancienne élève de l'Institut Technique « Don Bosco » à Oulan-Bator, la capitale de la Mongolie, et elle travaille dans l'administration scolaire depuis 2011. Après avoir obtenu son diplôme, elle a travaillé comme assistante à la bibliothèque et en 2013, les Salésiens ont parrainé ses études universitaires, ce qui lui a permis de se spécialiser en Linguistique Mongole et en Écriture Traditionnelle Mongole, une écriture ancienne qui n'est plus utilisée dans la vie quotidienne, ce qui lui a demandé beaucoup d'efforts. Finalement, Mme Mungunbolor a obtenu son diplôme universitaire en 2017, et en décembre 2021, elle a organisé une exposition sur l'écriture mongole traditionnelle.

Qu'est-ce qui vous a motivée à faire tout cela ?

Avec une profonde gratitude envers les Salésiens, qui ont permis et financé mes études, j'ai organisé une exposition sur l'écriture traditionnelle mongole à l'Institut Technique « Don Bosco. » Cela m'a demandé un travail intense pendant trois mois, et j'ai rapporté quelques passages célèbres des Lettres de Saint Paul, comme l'Hymne à la Charité, ou des déclarations de Don Bosco, comme celle que nous lisons dans l'article 14 des Constitutions Salésiennes (« Pour vous j’étudie, pour vous je travaille, pour vous je vis, pour vous je suis disposé à donner jusqu’à ma vie » ...) Bref, des phrases que j'ai voulu utiliser pour faire passer quelques messages à ceux qui ont visité mon exposition, notamment les élèves de l'école. Je ne suis pas catholique, mais je reconnais que ces mots sont des messages très puissants que les gens ont besoin de connaître aujourd'hui.

Qu'est-ce qui alimente votre passion ?

L'Écriture Traditionnelle Mongole est notre trésor mongol, qui doit être préservé.

Comment est née cette exposition ?

En août 2021, le Ministère de la Culture et plusieurs autres institutions de promotion culturelle ont sélectionné un groupe d'enseignants de Langue Mongole dans les écoles secondaires publiques du Pays afin de réécrire l'Histoire Secrète de la Mongolie avec la calligraphie traditionnelle. Il y avait environ 80 enseignants et j'étais la seule qui, après avoir passé le test approprié, venait d'une école technique. Je suis heureuse de ma participation à ce groupe, car je peux apprendre des autres, et de leur côté, ils peuvent mieux connaître l'école salésienne.

Écrire l'Histoire Secrète de la Mongolie en calligraphie traditionnelle n'a pas dû être facile, n'est-ce pas ?

Tous les jours après les heures de travail, puis les samedis et les dimanches, je me rendais à l'endroit où nous nous réunissions tous pour écrire. En plus, je devais aussi m'occuper de mon fils. C'était une période très fatigante, et pourtant, je n'ai jamais pensé à renoncer à l'écrire.

Ainsi, après avoir terminé ce travail avec les 80 autres enseignants, je suis maintenant très fière de moi. L'Histoire Secrète de la Mongolie a été écrite sous 3 formes : dans un parchemin de 60 mètres de long - le résultat le plus spectaculaire - puis un panneau mural de 3,2 x 4 mètres et enfin un grand tome de 50 pages.

Y a-t-il quelque chose que vous aimeriez partager avec les autres anciens élèves de Don Bosco du monde entier ?

Il y a des mots très simples, mais vraiment puissants et féconds : ce sont des mots d'amour et de gratitude. Si vous ne les dites pas, les gens ne les connaîtront peut-être jamais. Par conséquent, ne manquez jamais de dire des mots affectueux à votre famille, vos proches, vos amis et tous ceux qui vous entourent, ces mots chaleureux d'amour qui viennent du fond de votre cœur.

InfoANS

ANS - “Agence iNfo Salésienne” – est un périodique pluri-hebdomadaire télématique, organe de communication de la Congrégation salésienne, inscrit au Registre de la Presse du Tribunal de Rome, n. 153/2007.

Ce site utilise également des cookies d’autres provenances, pour enrichir l’expérience des utilisateurs et pour des raisons statistiques.En parcourant cette page ou en cliquant sur un de ses éléments, vous acceptez la présence de ces cookies. Pour en savoir davantage ou refuser, cliquez sur l’indication « Autres informations ».