RMG – « Avec cette rencontre Pré-synodale l’Eglise a fait un grand pas vers la jeunesse »

23 mars 2018

(ANS – Rome) – Marketa Imlaufová est une jeune de la République Tchèque, Déléguée de la Conférence Episcopale Tchèque à la Rencontre Pré-synodale des jeunes, qui prend fin demain, le 24 mars, au Vatican. Marketa est aussi une volontaire de l’organisation salésienne « SABDA » et qui nous offre un point de vue de l’intérieur sur la Rencontre Pré-synodale.

Quelle est la relation entre jeunes et Eglise dans ton pays ?

La République Tchèque est perçue comme un des pays les plus athées d’Europe, avec à peine 10% de personnes qui se professent religieuses, les Catholiques. Et pourtant, je ne me sens pas seule dans ma foi, car l’Eglise a un grand soin pastoral. Je pense qu’il est très beau d’être catholique, même dans un pays athée.

Et ton expérience avec les Salésiens ?

Je fais volontariat avec les Salésiens à Prague. Je suis responsable du volontariat à bref terme et avec la « SABDA » nous collaborons avec « Don Bosco Youth-Net », une plateforme des organismes salésiens qui envoie des volontaires d’un organisme à l’autre. Je m’occupe du recrutement de volontaires tchèques et de leur envoi à l’étranger.

Quelle expérience t’a-t-elle porté à cette Rencontre Pré-synodale ?

Comme je l’ai dit, je l’expérience de la manière de travailler des Salésiens avec les jeunes et quels sont les éléments fondamentaux de l’œuvre juvénile salésienne. Outre cela, je suis activement engagée dans la Conférence Episcopale Tchèque et dans la Pastorale des Jeunes, j’ai collaboré à la préparation de grands projets, comme la rencontre nationale des jeunes l’an dernier, qui a vu ensemble plus de 7000 catholiques de la République Tchèque : une expérience fantastique !

Qu’as-tu aimé le plus en ces jours de la Rencontre Pré-synodale ?

Naturellement, j’ai beaucoup aimé la visite du Pape François. Toute la visite a été familiale, intime, vraiment belle. J’ai aimé aussi le fait qu’il nous a motivés à parler de nos désirs et de ce que nous voudrions changer dans l’Eglise, à parler sans peur et à ouvrir nos cœurs.

Quel changement t’attends-tu de l’Eglise dans les rapports avec les jeunes, après ce Synode ?

Je pense que le pas qu’a fait l’Eglise grâce à cette rencontre soit déjà un grand pas vers la jeunesse. Nous sommes partie du processus, car le Synode est composé de beaucoup de pas divers, et c’est comme si l’Eglise disait : « Ok, nous sommes intéressés à votre opinion ». Et je voudrais aussi souligner que le Pape François a dit de vouloir non pas un Synode sur les jeunes, mais avec les jeunes !

La vidéo-interview complète est disponible, en anglais, sur ANSChannel

ARTICLES CORRÉLATIONNELS

InfoANS

ANS - “Agence iNfo Salésienne” – est un périodique pluri-hebdomadaire télématique, organe de communication de la Congrégation salésienne, inscrit au Registre de la Presse du Tribunal de Rome, n. 153/2007.

Ce site utilise également des cookies d’autres provenances, pour enrichir l’expérience des utilisateurs et pour des raisons statistiques.En parcourant cette page ou en cliquant sur un de ses éléments, vous acceptez la présence de ces cookies. Pour en savoir davantage ou refuser, cliquez sur l’indication « Autres informations ».