Imprimer cette page

Papouasie-Nouvelle-Guinée – Un salut ému à un pasteur très aimé : Mgr. Francesco Panfilo, SDB

01 octobre 2020

(ANS - Kokopo) - L’archevêque de Rabaul, Mgr. Francesco Panfilo, SDB, a été salué par de grandes fêtes et célébrations par la population des trois décanats de son archidiocèse, où le 29 septembre dernier s’est installé le nouvel archevêque, Mgr. Rochus Tatamai. La gratitude des fidèles de l’archidiocèse envers leur pasteur pendant environ 10 ans s’est manifestée de nombreuses manières et expressions.

Au cours de ses années dans l’archidiocèse, d’abord comme archevêque coadjuteur (2010-11), puis comme ordinaire (2011-2020), Mgr. Panfilo a beaucoup voyagé, traversé des rivières à gué, escaladé des montagnes et il a navigué dans des eaux agitées  pour rejoindre son troupeau dans les régions les plus reculées de son territoire. Il a toujours été en contact avec son peuple pour célébrer les sacrements avec eux, écouter leurs besoins, répondre à leurs souffrances spirituelles et matérielles, partager leurs batailles.

Une question qui lui était très chère était celle de la terre. Dans sa dernière lettre pastorale, il a invité chacun à mettre de côté ses intérêts personnels et à réfléchir au bien commun, invitant chacun à quitter le monde un peu meilleur qu’il ne l’avait trouvé.

En même temps, dans son ministère, il s’est toujours occupé des vocations locales en priorité et le dimanche 27 septembre, dans un climat d’émotion générale, il a célébré sa dernière ordination en tant qu’archevêque de Rabaul, consacrant trois prêtres et deux diacres et les encourageant à écouter leur peuple, être humble, avoir une vie de prière forte et être toujours dévoué à Marie.

Le lendemain, à l’occasion de la cérémonie officielle de salutation, qui a eu lieu à Vunapope, à Kokopo, le prélat salésien a reçu l’hommage sincère de nombreuses personnes, témoignée en paroles, en larmes et de nombreux cadeaux.

En prenant congé de son troupeau, Mgr. Panfilo a rappelé avoir pris sa devise épiscopale « Duc in altum » (Prendre le lare"), comme une « invitation à se souvenir du passé avec gratitude, à vivre le présent avec enthousiasme et à regarder vers l’avenir avec confiance. » Il a ajouté que « la célébration du 50e anniversaire de l’érection comme archidiocèse de Rabaul, en 2016, a été un moment où tous les laïcs, les consacrés et le clergé ont pu évaluer notre ferveur et trouver un nouvel enthousiasme pour nos responsabilités spirituelles et pastorales. » Pour cela, il a encouragé les fidèles à rechercher leur propre sainteté, à donner de l’importance à la prière, à l’Eucharistie dominicale et à l’écoute et à l’annonce de la Parole de Dieu. Et il a conclu son exhortation en invitant chacun à mettre en pratique la devise de l’archidiocèse : « Ut Unum Sint » (Que Nous Soyons Un).

Mgr Panfilo est un missionnaire et évêque salésien toujours disponible à servir le troupeau là où il lui a été confié. Il a servi comme missionnaire aux Philippines pendant 32 ans, avant d’arriver en Papouasie-Nouvelle-Guinée, où il a résidé pendant 23 ans. De ces années, il en a engagé 19 dans le ministère épiscopal, d’abord à Alotau, puis dans l’archidiocèse de Rabaul.

Ce site utilise également des cookies d’autres provenances, pour enrichir l’expérience des utilisateurs et pour des raisons statistiques.En parcourant cette page ou en cliquant sur un de ses éléments, vous acceptez la présence de ces cookies. Pour en savoir davantage ou refuser, cliquez sur l’indication « Autres informations ».