Afrique du Sud – « Vagues de changement : » les Salésiens pour la rédemption des jeunes en situation difficile

16 avril 2021

(ANS - Cap) - L'Afrique du Sud est une région riche en histoire, qui n'a pas encore réussi à se réconcilier avec son passé : l'apartheid, la ségrégation raciale, a été définitivement abolie, mais les inégalités sociales sont encore très fortes. Naître d'une famille qui, il y a encore quelques années, subissait la violence de la ségrégation, est vraiment un lourd fardeau à supporter : le chômage, la criminalité, le décrochage scolaire continuent d'être des phénomènes qui impliquent ces jeunes qui souffrent encore des effets de l'apartheid.

En plus, l'héritage de l'apartheid, ainsi que les différences irréconciliables dans l'interprétation de sa signification, entravent encore l'effort de créer une identité nationale consolidée et un ordre social cohérent et inclusif. Les townships, ghettos symboliques de l'apartheid, existent toujours et ils sont plus peuplés que jamais. Et dans cette réalité, de nombreux jeunes de couleur continuent de grandir dans des situations d'extrême difficulté.

Les Salésiens sont arrivés dans le Pays en 1896 et, comme c'est leur style, ils ont immédiatement concentré leurs efforts sur la création de réelles opportunités d'avenir pour les jeunes les plus vulnérables. Les Fils de Don Bosco savent que pour se libérer d'une condition de risque social, il faut d'abord partir de la formation, la clé d'accès à un travail décent et, par conséquent, à une vie sereine loin des risques de la route.

Pour cette raison, maintenant, dans la réalité spécifique du Cap, où ils sont actifs depuis 1910, ils ont décidé de lancer un projet de formation professionnelle destiné aux jeunes à risque : enfants des rues, ex-détenus, membres de gangs, souvent souffrant de dépendances, tous sans emploi et sans réseau familial. Il s'agit du programme « Waves of Change » (WOC), qui dans une ville où le port est l'un des plus importants au monde et où l'activité induite générée par le secteur naval a un poids très important, vise à accroître l'emploi des jeunes à risque dans le secteur maritime.

Plus précisément, les Salésiens du Cap ont l'intention de former 200 jeunes et jeunes adultes à risque (âgés de 18 à 35 ans), afin qu'ils deviennent des marins qualifiés, capables de travailler avec compétence et dévouement sur les navires. En plus de la formation spécifique au secteur, le projet accorde également une attention particulière à celles qui sont appelée « Life Skills, » l'ensemble des compétences sociales, cognitives et personnelles qui nous permettent de faire face positivement aux demandes et défis de l'environnement professionnel et de la vie quotidienne en général. Une dimension non négligeable, surtout pour ces jeunes marqués par des situations problématiques.

Pour plus d'informations, visitez le site Web : www.missionidonbosco.org 

InfoANS

ANS - “Agence iNfo Salésienne” – est un périodique pluri-hebdomadaire télématique, organe de communication de la Congrégation salésienne, inscrit au Registre de la Presse du Tribunal de Rome, n. 153/2007.

Ce site utilise également des cookies d’autres provenances, pour enrichir l’expérience des utilisateurs et pour des raisons statistiques.En parcourant cette page ou en cliquant sur un de ses éléments, vous acceptez la présence de ces cookies. Pour en savoir davantage ou refuser, cliquez sur l’indication « Autres informations ».