Mexique – La Famille Salésienne est présente au XXVIIe Congrès Interaméricain de l'Éducation Catholique : « L'école catholique en Amérique a un avenir »

09 juin 2022

(ANS - Ciudad de México) - Les 27 et 28 mai, a eu lieu une nouvelle édition, la 27e, du Congrès Interaméricain de l'Éducation Catholique. Plus de 1 250 personnes de différents Pays ont participé à l'événement, dont environ 120 membres de la Famille Salésienne, à commencer par les référents des Salésiens de Don Bosco (SDB) et des Filles de Marie Auxiliatrice (FMA) pour l'École Salésienne d'Amérique (ESA), le P. Claudio Cartes, SDB, et Sr Ivone Goulart, FMA.

Le thème du Congrès était : « L'avenir de l'éducation : apprendre à transformer, » dans le but de réfléchir, repenser et mettre en pratique l'initiative de l'UNESCO « L'avenir de l'éducation » dans l'École Catholique en Amérique en synergie avec le Pacte Éducatif Mondial proposé par le Pape François.

Le Congrès a été organisé par la Confédération Interaméricaine de l'Éducation Catholique (CIEC) et il a mis en lumière un certain nombre d'aspects importants, tels que la crise prolongée résultant de la pandémie de Covid-19 et les nombreuses autres « pandémies » affectant la population du continent dans les domaines social, politique, économique et culturel, y compris le problème de l'accès difficile à une éducation de qualité. Lors du Congrès ont également été rappelées les paroles adressées par le Pape François aux dirigeants mondiaux de l'Assemblée des Nations Unies en 2020 : « Nous ne sortons jamais d’une crise tels que nous étions avant. Nous en sortons soit meilleurs, soit pires. C’est pourquoi, en ce moment critique, il est de notre devoir de repenser l’avenir de notre maison commune et de notre projet commun. »

Le programme intense du Congrès comprenait 10 séminaires, un débat, cinq conférences de style TED (Technology Entertainment Design), ainsi que des activités culturelles telles qu'Alégrate, la visite du centre historique de Mexico, le Festival Mexicain et la participation au Salon de l'Éducation Catholique.

Le congrès, en général, a abordé le thème de l'éducation du futur comme « un espace de rencontre fraternelle et de réflexion profonde sur l’« avenir de l'éducation, » dans une perspective de changement et d'innovation, représentée par une nouvelle étape pour repenser l'identité et la mission, pour « apprendre à se transformer » en synergie avec le Pacte Éducatif Mondial. » Parallèlement, il a également abordé les questions de la durabilité, de la fraternité et du bien commun, proposant comme priorité une éducation éco-durable pour faire face au défi de la fraternité et du souci de la maison commune.

En même temps, il a été réitéré qu'évangéliser en éduquant et éduquer en évangélisant sera toujours un défi, même face aux nouvelles tâches qui attendent l'école catholique, dans la perspective des divers changements auxquels la société et le monde sont confrontés et de l'humanisme solidaire, et aussi en considération des nouvelles connaissances et technologies que l'École Catholique doit savoir utiliser pour être de plus en plus significative.

Au cours de l'événement, la Famille Salésienne s'est distinguée en participant en tant que membre du Conseil CIEC de Sr Ana Julia Suriel, FMA de la République Dominicaine, qui a tenu la conférence avec Mariano Jabonero, Secrétaire Général de l'Organisation des États ibéro-américains, sur le thème : « L'agenda numérique pour l'Amérique Latine : une vision humanisée et responsable de la transformation technologique dans les écoles. »

En outre, le Prix « Jesús Maestro, » prévu pour des individus et des institutions, a été décerné aux Écoles Salésiennes de Don Bosco en République Dominicaine.

Le deuxième jour du Congrès, l'Eucharistie, préparée par la Famille Salésienne, a été présidée par Mgr. Alberto Lorenzelli, SDB, évêque auxiliaire de Santiago du Chili. La chorale qui a animé la Messe était composée d'adolescents et de jeunes de quelques œuvres salésiennes de Mexico. Le P. Héctor Ugarte, SDB, dans son introduction a dit : « Qu'est-ce qu'une école catholique ? Ce n'est pas celle qui prépare à la catéchèse, mais celle qui rend possible la rencontre de chaque membre de la Communauté Éducative avec Jésus-Christ. Cela passe par les activités pastorales, mais aussi par la culture et la science. »

Dans son homélie, Mgr Lorenzelli a souligné : « Éduquer, c'est construire la vie, répondre aux défis de la vie. Le pédagogue brésilien Paulo Freire a dit : « Personne n'éduque personne, on s’éduque ensemble. » Pour construire une vie significative, il est nécessaire d'éduquer à être des protagonistes, d'éduquer aux valeurs, d'agir de manière responsable, à la paix, à l'espérance. Il faut devenir un signe d'espoir avec sa propre façon de vivre et de regarder la vie. Un germe d'espoir s'éveille chez le jeune lorsqu'il s'aperçoit qu'il n'est pas seul. » Enfin, il a souhaité : « Éduquer est une affaire de cœur. Que le cœur de chacun de vous batte toujours de joie et d'espérance. »

Plus d'informations sur : https://congresociec.com/2022 

InfoANS

ANS - “Agence iNfo Salésienne” – est un périodique pluri-hebdomadaire télématique, organe de communication de la Congrégation salésienne, inscrit au Registre de la Presse du Tribunal de Rome, n. 153/2007.

Ce site utilise également des cookies d’autres provenances, pour enrichir l’expérience des utilisateurs et pour des raisons statistiques.En parcourant cette page ou en cliquant sur un de ses éléments, vous acceptez la présence de ces cookies. Pour en savoir davantage ou refuser, cliquez sur l’indication « Autres informations ».