Myanmar – Cardinal Bo : « Les religions en ce pays veulent la paix et désirent travailler pour construire une paix durable »

04 mai 2017

(ANS – Yangon) – « Nous ne sommes pas venus à compter les blessures du passé, mais à compter les bénédictions de la paix. Nous ne sommes pas venus pour nous rappeler les cauchemars des époques passées, mais pour poursuivre la promesse de paix pour nous et pour les générations futures. Notre pays est en route vers la paix pleine, la justice pour les faibles. La prospérité pour tous » : voilà ce qu’a dit le cardinal salésien Charles Maung Bo, archevêque de Yangon, durant une rencontre-pèlerinage qui a eu lieu les 16 et 27 avril à Yangon, qui a vu la participation de plus de 200 personnalités religieuses du Myanmar – Bouddhistes, Chrétiens, Musulmans et Indouistes.

« En ce voyage sacré, nous sommes venus pour célébrer notre unité dans la diversité et pour démentir ceux qui voient les religions comme cause de conflit ». Dans une terre qui est « très religieuse et spirituelle », berceau du Bouddhisme Theravada, « le témoignage des leaders religieux a un impact très fort sur la vie de notre peuple » a rappelé le cardinal.

Le card. Bo a souligné la contribution du Bouddhisme dans la diffusion des valeurs comme la compassion et la miséricorde : « en ce pays il y a presque 500.000 moines qui peuvent diffuser le message de Bouddha sur la compassion, Il y a 70.000 sœurs bouddhistes. D’autres religions, comme l’Eglise Catholique, ont plus de 2.500 sœurs et 700 prêtres.  Chaque jour, ceux de nous qui avons choisi la vie religieuse nous avons une grande opportunité de diffuser le message de simplicité, service et partage ».

La rencontre-pèlerinage, a expliqué le prélat, réunit les « leaders religieux qui s’engagent dans le dialogue et pour la paix, personnes religieuses qui cherchent le bien de tous ».

« La paix est le chemin, la paix est le seul chemin. Aidons-nous les uns les autres à guérir les blessures » et il a rappelé que, dans la tradition chrétienne, « la paix nait de la justice et mûrit dans l’amour ». Construire et promouvoir la paix fait partie de nos traditions de foi. La naissance du Christ a été annoncée avec le message « Paix à tous les hommes » et après la résurrection, Jésus a eu un seul message pour les siens : « Paix ! ».

Le Cardinal a enfin parcouru les passages douloureux de l’histoire du Myanmar, marquée par conflits, réfugiés, esclavage, oppression, en observant que le parcours démocratique ne peut pas ne pas compter sur la paix et soulignant que « les religions en ce pays veulent la paix et désirent travailler avec les acteurs politiques pour construire une paix durable ».

InfoANS

ANS - “Agence iNfo Salésienne” – est un périodique pluri-hebdomadaire télématique, organe de communication de la Congrégation salésienne, inscrit au Registre de la Presse du Tribunal de Rome, n. 153/2007.

Ce site utilise également des cookies d’autres provenances, pour enrichir l’expérience des utilisateurs et pour des raisons statistiques.En parcourant cette page ou en cliquant sur un de ses éléments, vous acceptez la présence de ces cookies. Pour en savoir davantage ou refuser, cliquez sur l’indication « Autres informations ».