Espagne – « Nous sommes la majorité, contre la haine et la radicalisation » : un projet de prévention des discours de haine dans les réseau sociaux

25 octobre 2018

(ANS- Madrid) – Encouragés par la distance physique et par l’anonymat, nous avons permis que dans le monde des réseaux sociaux il n’y ait plus de respect, à travers  l’usage de paroles dégradantes pour l’être humain. « Les discours de haine - affirme le Conseil d’Europe – sont une forme d’expression qui répandent, poussent, promeuvent ou justifient la haine raciale, la xénophobie, l’antisémitisme ou d’autres formes de haine basées sur l’intolérance ». Pour dépasser cette sorte de comportement, qui, bien entendu, ne concerne pas seulement les jeunes mais beaucoup de personnes qui utilisent les réseaux sociaux, diverses institutions ont uni leurs forces et elles ont préparé un projet.

L’ONG salésienne « Jóvenes y Desarrollo » a lancé la deuxième édition du projet « Somos Más » (Nous sommes la majorité) pour prévenir l’incitation à la haine sur les réseaux sociaux. Le projet a été financé par ‘Google’ et vise à promouvoir la tolérance, la culture de la paix, l’équité et les droits humains, outre à freiner les discours de haine et la radicalisation parmi adolescents et jeunes.  

Participent à l’initiative diverses entités et institutions, comme les ONG salésiennes d’Espagne – outre à « Jóvenes y Desarrollo », aussi « VOLS » et « Solidaridad Don Bosco » – et organismes comme « Aula Intercultural », le Gouvernement espagnol, la « Red Aware » et la « Fédération des Dépendants Publiques du Syndicat UGT ».

Le projet prévoit de former plus de 28.000 garçons et filles, de 14 à 20 ans, et de plus de 600 éducateurs de groupes de jeunes, associations, écoles publiques et privées de toute l’Espagne. 

« Somos Más a été un projet où nous nous sommes pleinement identifiés, à motif du travail de prévention contre l’incitation à la haine et l’engagement pour la transformation des réseaux sociaux, afin de construire sociétés pacifiques, marquée par le dialogue, par la tolérance et la fraternité et où les droits humains soient effectivement pour tous » a déclaré Juan Linares, Président de « Jóvenes y Desarrollo ».

Le projet inclue, comme matériel didactique, un jeu de rôle, un parcours formatif et 10 unités didactiques pour le renforcement éducatif. En plus, il offre un guide pour les enseignants. Enfin, les jeunes participeront à un concours pour la réalisation d’une vidéo, par laquelle ils seront activement impliqués pour la construction d’un monde plus juste et équitable pour tous. 

« L’éducation à ces médias est fondamentale – a affirmé le Fondateur et l’Administrateur Délégué du réseau Twitter, Jack Dorsey -. Nous devons enseigner aux jeunes qui ne sont pas encore présents sur les réseaux sociaux que la bonne éducation n’est pas en voie d’extinction et que si on dit quelques chose d’offensif on line on peut avoir des problèmes. Je veux dire : peut-être que la prochaine génération se prendra un peu de temps pour penser avant de commencer à écrire ».

InfoANS

ANS - “Agence iNfo Salésienne” – est un périodique pluri-hebdomadaire télématique, organe de communication de la Congrégation salésienne, inscrit au Registre de la Presse du Tribunal de Rome, n. 153/2007.

Ce site utilise également des cookies d’autres provenances, pour enrichir l’expérience des utilisateurs et pour des raisons statistiques.En parcourant cette page ou en cliquant sur un de ses éléments, vous acceptez la présence de ces cookies. Pour en savoir davantage ou refuser, cliquez sur l’indication « Autres informations ».