PRÉSENTATION LIVRES

Comment peut-on éduquer ses enfants à la foi ? Comment transmettre une chose si mystérieuse et fruit d’un long parcours intérieur à des êtres en pleine découverte et en questionnement constant ? Cette tâche fondamentale incombe en premier lieu aux parents qui auraient tort de déléguer cette responsabilité : ils sont les premiers catéchistes. Dans une société qui semble se vider de vie spirituelle, il y a urgence à intégrer et partager la foi en famille. C’est en faisant bénéficier les enfants d’un cadre concret, fait de vie quotidienne et d’histoires qu’on raconte, qu’on peut les éduquer à une foi responsable. En effet, comme le souligne l’auteur, ou bien nos enfants resteront à jamais des consommateurs passifs, ou bien ils deviendront des croyants actifs. Les enfants sentiront qu’ils appartiennent à l’Église et que leur foi est bien la leur s’ils ont pu faire l’expérience personnelle du Seigneur.

Fondatrice avec Don Bosco des Filles de Marie Auxiliatrice, ou soeurs salésiennes de Don Bosco, Marie-Dominique Mazzarello (1837-1881) apprend petit à petit que la sainteté s’acquiert en vivant le quotidien dans la simplicité, en relisant chaque événement à la lumière de l’amour de Dieu et en ayant le courage de prendre les événements de la vie à bras-le-corps. Mais surviennent la maladie, la perte des forces, la perte de sens. L’amour qu’elle porte au Seigneur et l’écoute de sa volonté la poussent à la créativité et signent le début d’une belle aventure éducative qui, très vite, dépasse les frontières de l’Italie. Marie-Dominique, franche, vive, pourtant peu instruite, devient éducatrice hors pair et guide spirituel. Elle permet à toutes les personnes qu’elle rencontre de grandir en vérité.

Ce nouvel ouvrage de M. Verhulst présente un personnage marquant de l’histoire salésienne de Belgique et d’Afrique : le très dynamique Père René-Marie Picron (1906-1991). En 1933 il quitte la Belgique pour être missionnaire au Congo belge, aujourd’hui appelé ‘République Démocratique du Congo’. En 1952, il est nommé provincial de Belgique et du Congo. Dans cette fonction, il joue un rôle significatif dans l’expansion de l’œuvre salésienne au Congo et au Rwanda, à tel point qu’on peut dire qu’il est à l’origine de la création, en 1959, de la Province d’Afrique centrale (AFC).

Au XIXe siècle, de nombreux catholiques considéraient Don Bosco comme un saint vivant. En Belgique aussi, son choix radical pour la jeunesse pauvre se fait connaître par la presse. Il est le sujet de conversation dans les meilleurs milieux et sa biographie est dévorée. Un certain nombre de Belges décident de lui écrire une lettre: ils lui confient leur joie et leur chagrin. Dans les archives salésiennes de Rome et d’Oud-Heverlee, presque deux cents lettres ont été conservées que Don Bosco ou don Rua ont reçues de la Belgique.

Page 1 sur 6

InfoANS

ANS - “Agence iNfo Salésienne” – est un périodique pluri-hebdomadaire télématique, organe de communication de la Congrégation salésienne, inscrit au Registre de la Presse du Tribunal de Rome, n. 153/2007.

Ce site utilise également des cookies d’autres provenances, pour enrichir l’expérience des utilisateurs et pour des raisons statistiques.En parcourant cette page ou en cliquant sur un de ses éléments, vous acceptez la présence de ces cookies. Pour en savoir davantage ou refuser, cliquez sur l’indication « Autres informations ».