Imprimer cette page

Italie – La nouvelle année académique de l’UPS s’ouvre sous le signe de la « recherche partagée et convergente »
Spécial

16 octobre 2020

(ANS - Rome) - Hier, le jeudi 15 octobre, a eu lieu l’inauguration de la nouvelle année académique de l’Université Pontificale Salésienne (UPS), sur le thème de la « Recherche partagée et convergente. » L’événement, qui a également marqué la fin des célébrations du 80e anniversaire de sa fondation, a vu la participation de nombreuses autorités et d’illustres invités.

Le matin a commencé par la célébration eucharistique, présidée par le Grand Chancelier de l’UPS et Recteur Majeur des Salésiens, le P. Ángel Fernández Artime, et concélébrée par le P. Ivo Coelho, Conseiller Général pour la Formation. Dans son homélie, le Recteur Majeur, face aux défis de la pandémie, a adressé l’invitation à garder « un regard profond et non superficiel » car « les enjeux sont très importants. Des slogans ou des phrases efficaces » ne suffisent pas pour surmonter ce moment d’urgence. « S’il y a un risque que nous devons éviter en tant que Communauté éducative universitaire, c’est celui de se laisser toucher par un autre virus très dangereux et actuel : l’individualisme. »

Il a donc conclu : « Pour le surmonter, nous ne devons pas nous isoler dans notre arrière-cour, mais, comme proposé cette année, unir nos forces, partager et faire un chemin de convergence non seulement à travers les nouvelles technologies et les réseaux sociaux, mais à travers la construction de relations humaines authentiques inspirées de l’Évangile. »

Par la suite, l’acte d’inauguration académique a eu lieu dans la salle Paul VI. De la scène, la maire de Rome, Virginia Raggi, a souligné l’importance, sur le territoire de Rome, de l’Université Pontificale Salésienne définie comme « un lieu de formation humaine et professionnelle où les jeunes ont le privilège de vivre un climat de forte interculturalité et internationalité. »

Claudio Di Berardino, Conseiller de la Région Latium pour le Travail, la Formation, l’École et l’Université, a mis en évidence « l’effervescence culturelle, le partage, la croissance personnelle et collective » qui caractérisent l’Université Salésienne.

La Ministre de l’Égalité des chances et de la Famille, Elena Bonetti, a parlé plus tard de l’humanisme intégral et de la « vocation au choix éducatif, » une vocation qui caractérise les quatre-vingts ans d’histoire de l’institution salésienne.

Le Recteur de l’Université, le Professeur P. Mauro Mantovani, a ensuite fait le bilan de l’année qui vient de s’achever, avec les ombres de la pandémie, mais aussi quelques lumières : le développement de synergies avec d’autres universités, l’expérimentation de l’enseignement en ligne comme « forme intégrative, » la promulgation des Tableau des études renouvelés… Un souvenir émouvant a finalement été dédié au P. Grzegorz Jaskot, victime de Covid-19, et au P. Carlo Nanni, Recteur Émérite d’UPS, décédé en juillet dernier.

La Prolusion de l’Acte Académique a été confiée à Mme le Professeur Marica Branchesi, astrophysicienne et professeur au Gran Sasso Science Institute de L’Aquila. « Les découvertes d’aujourd’hui sont collectives, » le résultat de la collaboration de « femmes et hommes scientifiques du monde entier qui ont su faire tomber les barrières et comprendre que la diversité est une valeur. C’est en construisant des ponts et non des murs que ces grandes avancées du savoir se réalisent, » a-t-elle noté.

Enfin, après un intermède musical et la remise des prix de quelques professeurs et étudiants, le P. Á.F. Artime a officiellement ouvert l’année académique 2020/2021.

Ce site utilise également des cookies d’autres provenances, pour enrichir l’expérience des utilisateurs et pour des raisons statistiques.En parcourant cette page ou en cliquant sur un de ses éléments, vous acceptez la présence de ces cookies. Pour en savoir davantage ou refuser, cliquez sur l’indication « Autres informations ».